Ne prend rien personnellement

Hier soir, avant d'aller dormir, je prépare les vêtements que je voulais mettre ce matin, sachant que LA paire de bas dont la couleur allait parfaitement s'accorder avec ma jupe était entrain de sécher au fil à linge dans la buanderie. Et que j'aurais juste à aller la chercher à ce moment là.

Je vais me coucher confiante, sans me douter de la TERRIBLE situation qui était entrain de se produire à ce moment-là... 

Flash-back : Avant-hier soir, avant d'aller dormir, j'avais mis une machine de linge en route et demandé à mon chéri de bien vouloir la mettre au séchoir avant d'aller se coucher, vu qu'il avait prévu de travailler tard. Je lui avais demandé de ne pas mettre 3 choses au séchoir, dont le filet de lavage (qui contient mes bas et sous-vêtements). 

Ce matin, donc, je me rend à la buanderie pour aller chercher mes bas, et je ne les vois pas sur le fil. 

Mais où sont-ils ?
Je vois alors le filet de lavage pendu au fil. Bizarre. Puis une pensée me traverse l'esprit... "Non quand même ? Il a pas fait ÇA ?" Je tâte le filet et me rend compte... Qu'il est rempli !

Et là, de bon matin, une flopée de pensées se bousculent dans ma tête : "Il exagère", "Il l'a fait exprès pour m'emmerder", "Il est bête ou quoi ?", "Il ne fait pas attention à moi, s'il faisait attention à moi, il aurait pris soin de faire bien les choses", et blablabla et blablabla...

Au fur et à mesure que ces pensées se succèdent, je sens l’énervement qui monte sacrément en moi.
Et une nouvelle pensée : "M*rde, ça me fait ch*er, j'ai pas envie de me disputer, on a passé un si bon moment de réveil au lit ce matin tous les deux avec Lula (notre fille), la belle énergie de ce matin va être bien transformée..."

STOP ! 

Je respire. Et pense aux 4 accords toltèques, et à celui-ci particulièrement : "Ne prend rien personnellement".

Je respire à nouveau.

Et s'il n'y avait rien de personnel là-dedans ? Et si je me connectais à l'amour et au respect profond qui nous unit ? Est-ce que je pense que, vraiment, il L'A FAIT EXPRÈS ? (Nananananère)
Et si je me connectais à tout ce qu'il fait bien ? Au bon repas qu'il a préparé hier ? A ses caresses du matin ? Au chouette papa qu'il est ? 

Je suis donc remontée près de ma petite famille, qui était tranquillement entrain de déjeuner, avec un petit air de musique et une belle énergie. Et je me suis dis que, quand même, ça serait dommage d'arriver là-dedans comme une furie.

Alors je lui ai simplement dit que quand le linge est en boule, il ne sèche pas. Il m'a demandé pourquoi je lui dis ça ? Je lui ai expliqué pour le filet de lavage. Il s'est très vite rendu compte de l'erreur, en me disant qu'il avait bien entendu et prenait bonne note, et que oui, c'est bien logique évidement, et que simplement, à 3 heures du matin, quand il a été se coucher, il avait le cerveau bien embrouillé... (Ha oui, 3 heures du mat', je comprend mieux !) 

Et voila. Tout ça pour ça.

Alors je sais que cette histoire peut paraitre ridicule, et que l'on pourrait dire que tout cela n'a pas d'importance, surtout comparé au fait que certains dans le monde n'ont même pas de machine à laver. Que ça ne va pas résoudre la crise climatique ou politique, ni empêcher la banquise de fondre...

Et pourtant ! Je suis persuadée que ce genre de situation se passe tous les jours, dans bon nombre de foyers ou d'équipes de travail.
Et que bien trop souvent, nous prenons les choses personnellement.
Et que la manière dont nous réagissons influence nos relations et nos décisions. Et que tout ça peut faire boule de neige. Et que certaines décisions sont importantes. Et que ces décisions ont un impact sur notre monde, vraiment. 

Alors, non, tout cela n'est pas ridicule. Et oui, prendre soin de nos pensées, de nos émotions, ET DE NOS RÉACTIONS au quotidien a réellement une influence plus large.
Et que oui, nous pouvons commencer à changer le monde dans nos cœurs... Et nos buanderies ! 

Et vous ? C'est quand la dernière fois que vous auriez mieux fait de vous abstenir de prendre les choses personnellement ?
Racontez-nous en commentaire !

Et si vous en avez l'élan, partagez !

Belle journée ! 

Fanny.

2 commentaires à propos de cet article

Christine

Bonjour, Votre billet m'a fait sourire. Cela m'a rappelé lorsque j'ai demandé à mon chéri de vider le lave vaisselle. J'ai l'art de ranger mes grands bols (qui sont tous différents aussi bien en taille, qu'en épaisseur ou encore en poids) de manière très efficace du point de vue du gain de place. Résultat, en rentrant du travail, j'ai retrouvé tous les bols étalés sur mon plan de travail de cuisine avec un post-it : "Ma chérie, tes muffins d'hier étaient délicieux. Trois sortes différentes nous avons été gâtés. Cependant, je n'avais pas conscience du nombre de contenants qu'il t'avait fallu utiliser. Après avoir tenté de faire rentrer l'ensemble de tes bols dans l'armoire à quatre reprises sans succès, je m'avoue vaincu. Bisous." Avant la lecture du petit mot, j'étais un peu en mode "ne me dis pas qu'il ne sait pas où il doit les mettre !"....après lecture, j'ai ri un bon coup, ai mis à peine 30 secondes pour emboîter parfaitement l'ensemble et le faire rentrer dans l'armoire avant de penser avec amusement "évidemment comment ai-je pu demander à un ingénieur en informatique dont l'activité et l'organisation sont hyper carrées, de ranger des ronds !"

Kristel

Merci Fanny pour ce partage tellement véridique. J'ai tendance à m'énerver souvent car c'est d'une évidence. L'évidence est telle parce que nous l'avons appris et observé d'autres personnes. Mais nos compagnons, eux, ne connaissent même pas un filet de lavage. Il est, normal, qu'ils ne sachent pas son utilité à premier abord. Puis dès que c'est expliqué, ce n'est pas forcément intégrer si le geste n'est pas répété ;-) Nous le répétons souvent donc nous avons appris ... eux sont en phase d'apprentissage ... comme les enfants ... et d'ailleurs nous mêmes, sommes-nous pas aussi en phase d'apprentissage, lorsqu'on apprend qu'on ne doit pas tourner à gauche mais à droite, lorsque le lait ne débordera pas si on verse la brick du sens opposé au bouchon et non pas du même sens, etc ... On aimerait pas qu'on nous crie dessus parce qu'on ne savait pas, ou bien une erreur est si vite arrivée (fatigue, inattention, interruption, etc). Pour finir, la vie est une succession de chute, d'échecs qui nous mènent au succès, en l'occurence ici à l'apprentissage de soi-même et de la vie à travers l'observation des comportements et actions des autres. Belle journée ensoleillée à toi.

Ajouter un commentaire

Haut de la page